Les Tutos de Pépin

Imprimerie

Les procédés d'impression


Les procédés et les techniques d'impression sont nombreux et ne cessent d'évoluer depuis le début de l'imprimerie. Si certains procédés ont disparu, d'autres ont évolué et de nouveaux procédés sont apparus. En fonction des supports d'impression, de la qualité souhaitée, des volumes à imprimer, du coût ... il faudra choisir l'un ou l'autre des procédés mis à notre disposition.

L'impression xylographique : 


L'un des plus anciens procédés d'impression sur papier ou sur tissu. Ce procédé est d'origine asiatique (chinoise, coréenne et japonaise). Une planche de bois est gravée (le dessin est inversé), puis recouverte d'encre avant d'être appliquée sur une feuille de papier ou sur du tissu.



L'impression typographique :


Le principe est le même que pour la xylographie, sauf que la planche de bois est remplacée par des caractères amovibles et en métal. C'est le procédé qui a permis le développement de l'imprimerie moderne dont les techniques ont été mises au point au XIIIe siècle par Johannes Gutenberg.

Ce procédé a été quasiment abandonné au siècle dernier car ce procédé est couteux. Cependant il est toujours prisé pour des impressions de qualité car il possède quelques avantages par rapport aux procédés modernes, comme la possibilité d'avoir directement des impressions en relief, des couleurs en tons directs et des découpes  à la demande.

 


L'impression lithographique :


La lithographie (gravure sur pierre) a été inventée par l'allemand Aloys Senefelder en 1796. La gravure se fait sur une pierre de calcaire dont la finesse du grain déterminera la qualité de l'impression. La pierre peut être remplacée par une plaque de zinc. Le principe repose sur la répulsion de l'eau et d'une matière grasse (encre). Il est nécessaire de faire autant de passe que de couleurs. Le résultat permet une grande finesse de l'impression. Cette technique est réservée aux œuvres d'art comme les gravures et les lithographies. 

 


L'impression offset :


C'est le procédé d'impression le plus utilisé. Le principe est la répulsion des encres (grasses) et de l'eau. Ce principe est le même que pour la lithographie. On pense que la lithographie à été inventée suite à une mauvaise manipulation lors d’un tirage lithographique.

Ce n'est pas une méthode de transfert directe car la plaque d'impression transfère l'image sur un blanchet qui à son tour imprimera le support papier.

Ce procédé est réservé aux grandes séries car c'est une technique qui permet une bonne qualité d'impression en quadrichromie. La réalisation des plaques d'impression était couteuse et contraignante, mais grâce au numérique leur réalisation est aujourd'hui plus rapide et peu couteuse. C'est le procédé utilisé pour l'impression des brochures, catalogues, journaux ....

Ce procédé permet d'appliquer un vernis après impression et d'utiliser de nombreuses encres à séchage rapide.

Il est à noté qu'il existe deux procédés offset : le traditionnel qui utilise de l'eau et le waterless sans eau mais avec utilisation de silicone.

 


L'impression héliographique :


L'impression est directe, le transfert du cylindre de forme imprimante est direct sur le papier. Ce procédé est utilisé pour les très grands tirages, catalogues, brochures publicitaires, emballages...

La qualité est moindre que pour l'impression offset mais le coût est moindre car permet d'utiliser des papiers moins techniques et des formats plus souples.



L'impression flexographie :


Ce procédé d'impression est similaire à l'impression héliographique mais il est adapté à l'impression du carton à plat dans les emballages, les sacs plastiques, les étiquettes les sacs en papier...

Cette technique s'apparente au principe du tampon encreur mais dans une utilisation et moyens de mise en œuvre industriels.



La sérigraphie :


Ce procédé d'impression peut être utilisé sur différents supports comme le papier, le tissu, le plastique.... Il reste le moyen privilégié pour l'impression des textiles (exemple sur les T-shirt).

Le principe est simple c'est celui du pochoir. Le dessin ou le texte que l'on doit imprimer est dessiné sur un tamis (écran) sur lequel on bouchera les mailles indésirables. Ensuite on fait passer de l'encre avec une raclette au travers du tamis.

Cette technique d'impression permet d'imprimer des grandes surfaces, sur différents supports et notamment des papiers de grammage important avec un bon rendu des couleurs. Par contre c'est un moyen lent et couteux surtout si besoin d'une impression polychrome.



La tampographie :


C'est un procédé d'impression indirecte. On récupère au moyen d'un tampon en silicone un dessin se trouvant sur une forme imprimante le cliché, pour le transférer sur le support.

C'est un procédé qui possède de nombreux avantages. On peut imprimer tout type de support de matières et de formes différentes et notamment des supports concaves ou convexes.

C'est le moyen idéal pour le marquage des objets publicitaires, stylos, les jouets, des pièces techniques dans les cosmétiques ou dans l'industrie. La réalisation du cliché est relativement simple et beaucoup d'industriels les réalisent en interne ce qui leur donne une grande souplesse et une rapidité de réaction.



L'impression numérique :


L'impression numérique fait partie des dernières techniques d'impression. Cette technique n'a pas besoin de forme imprimante, plaque, cliché... mais d'un fichier numérique. Son grand avantage est sa souplesse car il suffit de modifier le fichier numérique.

Il existe deux principales techniques d'impression numérique, le jet d'encre et le laser.

 

Jet d'encre :


L'impression jet d'encre est connue de tous car c'est en général l'imprimante que nous avons tous au bureau ou à la maison. C'est un procédé relativement simple de dépôts de gouttelettes d'encre sur une feuille de papier ou sur d'autres matériaux pour des applications industrielles.


Laser :


L'impression laser est plus complexe qu'une imprimante à jet encre. Le procédé utilise plusieurs principes, physiques, optiques, thermiques et de l'électricité statique. Le laser ne vient pas frapper le papier mais un cylindre photosensible sur lequel le toner (encre en poudre) viendra se placer sur les points traités par le laser. Le progrès des imprimantes laser est rapide et leur coût est en diminution constante.  L'impression laser à tendance à remplacer l'impression offset pour des tirages peu importants.

 

 

Autres procédés d'impression :


Il existe bien d'autres techniques d'impression, en voici quelques-unes :


La xérographie (du grec xeros, sec, et graphie, écriture). C'est un procédé d'électrophotographie qui permet la reproduction de documents par un procédé électrostatique à sec. (la plupart des photocopieuses analogiques utilisent ce principe).


L'impression laser directe (ou gravure laser) qui permet d'imprimer différentes matières sans encre comme le verre, les métaux ou le plastique. Le rayon laser vient graver la surface du produit et vient modifier celle-ci soit par enlèvement de matière, soit par la température . Ce procédé est indélébile et utilisé dans l'industrie.


L'impression transfert par sublimation sur les tissus. Le motif est imprimé sur un papier spécial puis le papier est appliqué sur le tissu et pressé à chaud ce qui permet le transfert des encres. Des tests ont été réalisé sur du métal (acier ou aluminium) soit en feuille ou en bobine en continu avec cette méthode et les résultats semblent concluants.


L'impression hydrographique (hydro-dipping) est méconnue et spectaculaire. Cette technique permet d'imprimer des surfaces complexes comme un réservoir de moto, une jante de voiture ou tout objet quelle que soit sa forme. On place un film de vinyle ayant été imprimé sur de l'eau (1). Un activateur va dissoudre le film de vinyle et la peinture reste en surface (2). On plonge l'objet dans l'eau et l'encre se dépose sur l'objet (3). La qualité du résultat est liée au savoir-faire de l'opérateur. Par la suite un vernis permet de protéger l'impression (4). (De nombreuses vidéos sur le web permettent de visualiser cette technique)

Principe de l'impression xylographique

Principe de l'impression typographique

Principe de l'impression lithographique

Principe de l'impression offset

Principe de l'impression héliographique

Principe de l'impression flexographique

Principe de l'impression sérigraphique

Principe de l'impression tampographique

Principe de l'impression jet d'encre

Principe de l'impression laser

Principe du transfert par sublimation

Principe de l'impression  hydrographique